LA SOLITUDE EST L’UNE DES ÉCOLES DE LA MORT..

INFERNO

 

 

 

 

 

CHACUN DE NOUS MEURT SEUL ET MEURT ENTIER, CE SONT DEUX VÉRITÉS QUE LA PLUPART REFUSENT, CAR LA PLUPART SOMMEILLENT TOUT LE TEMPS QU’ILS VIVENT ET CRAIGNENT DE SE RÉVEILLER AU MOMENT DE PÉRIR.

 

LA SOLITUDE EST L’UNE DES ÉCOLES DE LA MORT ET LE COMMUN NE S’Y RENDRA JAMAIS, L’INTÉGRITÉ NE S’OBTIENT PAS AILLEURS, ELLE EST AUSSI LA RÉCOMPENSE DE LA SOLITUDE ET S’IL FALLAIT DÉPARTAGER LES HOMMES, LES HOMMES FORMERAIENT TROIS RACES : LES SOMNAMBULES, QUI SONT LÉGION ;

LES RAISONNABLES ET SENSIBLES, QUI VIVENT SUR DEUX PLANS ET QUI, SACHANT CE QUI LEUR MANQUE, S’EFFORCENT DE CHERCHER CE QU’ILS NE TROUVENT POINT; LES SPIRITUELS NÉS DEUX FOIS, QUI MARCHENT À LA MORT D’UN PAS ÉGAL POUR MOURIR SEULS ET POUR MOURIRENTIERS, QUAND D’AVENTURE ILS NE CHOISISSENT LE MOMENT, L’ENDROIT ET LA FAÇON, AFIN DE MARQUER LEUR MÉPRIS DES CONTINGENCES.

 

LES SOMNAMBULES SONT LES IDOLÂTRES, LES RAISONNABLES ET SENSIBLES, LES CROYANTS ; LES SPIRITUELS DEUX FOIS NÉS ADORENT EN ESPRIT CE QUE LES PREMIERS N’IMAGINENT PAS ET QUE LES SECONDS NE CONÇOIVENT PAS, CAR ILS SONT HOMMES PLEINEMENT ET COMME TELS, ILS N’IRONT POINT CHERCHER CE QU’ILS ONT OBTENU, NI L’ADORER, PUISQU’ILS LE SONT EUX MÊMES.

 

 

image_pdfScaricare PDFimage_printStampare testo
(Visited 38 times, 1 visits today)