NOUS POURRONS RECONSTRUIRE L’UNIVERS QUAND IL SERA DÉTRUIT

KARAX

NOUS POURRONS RECONSTRUIRE L’UNIVERS QUAND IL SERA DÉTRUIT ET QUAND LES HOMMES SERONT DEVENUS PLUS RARES QUE LES CHOSES.

ALORS ET SEULEMENT ALORS NOTRE HUMANISME NE SERA PLUS UN VAIN MOT PARMI LES SOURDS ET LES AVEUGLES, CAR NOUS NE MOURRONS PLUS D’ENTENDRE NI DE VOIR, AINSI QUE DE NOS JOURS, OÙ NOUS NE SOMMES ADMIS À NOUS CONCEVOIR NOUS-MÊMES, DE PEUR DE PRENDRE TROP DE PLACE.

*

L’ALIÉNATION EST LE PREMIER DEVOIR, OÙ L’HOMME SURABONDE, ET CE DEVOIR LES MULTITUDES LE REMPLISSENT, ELLES SONT À LA FOIS ALIÉNÉES ET CONSENTANTES, ELLES SONT IMPUISSANTES À LA FOIS ET POSSÉDÉES.
NOUS POURRONS RECONSTRUIRE L’UNIVERS SUR LE TOMBEAU DES MASSES DE PERDITION, CES MASSES ENGENDRÉES PAR LE CHAOS ET VOUÉES À LA MORT, QUE TOUS LES SAUVEURS RÉUNIS, MULTIPLIÉS PAR MILLE, NE TIRERONT PLUS DE L’ABÎME, CAR LE SALUT N’A PLUS DE SENS, QUAND ON EST PLUSIEURS MILLIARDS À LE PRÉTENDRE.

*

ON NE RACHÈTE PAS LES BRIQUES DANS UN MUR – ET L’ORDRE EST UN CHAOS DE MUR, – QUI FORMENT DÉSORMAIS UN LABYRINTHE. QU’EST CE QUE L’HOMME LÀ DEDANS ? UN ÉLÉMENT QUE L’ON REMPLACE ET SANS DIFFICULTÉS AUCUNES, UN ÉLÉMENT INTERCHANGEABLE, SORTI PAR LÉGIONS D’UN MÊME MOULE.

 

 

 

 

 

 

image_pdfScaricare PDFimage_printStampare testo
(Visited 35 times, 1 visits today)